Mon Itinéraire de 4 jours pour visiter le Lesotho

Lesotho
2018 Lesotho
Le Lesotho est un petit royaume de 2 millions d'habitants entièrement situé à plus de 1300 mètres d’altitude. De plus il est complètement enclavé à l'intérieur de l'Afrique du Sud. C'est donc un petit pays situé en pleine montagne et pas vraiment accessible. C'est pour cela qu'il mérite bien son surnom de royaume dans les nuages. Toutefois, il devient de plus en plus accessible. En effet, les chinois ont construit et goudronné de nombreuses routes ce qui permet de circuler plus facilement à travers le pays. Ainsi en septembre 2018, lors de mon RoadTrip de 2 semaines en Afrique du Sud, j'ai traversé ce merveilleux petit pays. Venir au Lesotho et se perdre dans les montagnes, c'est un peu comme faire un voyage dans le temps.  Sur le bord des routes, nous voyons de nombreuses petites maisons faites de pierre et de chaume. Mais ce qui change le plus de l'Afrique du Sud, c'est le fait de croiser plus de cavaliers que de voitures !
Quand Partir ? De juin à Octobre  
Combien de temps ? 4 jours 
Le prix d'une bière ? 12 LSL 0,67€

Journée 1 : Arrivée au Lesotho

Lesotho à cheval
2018 Lesotho
Une fois la frontière passée, nous sommes enfin arrivés au Lesotho. Nous arrivons directement dans la capitale Maseru. Nous remarquons de suite que le niveau de vie est plus bas qu'en Afrique du Sud. La ville grouille dans tous les sens, il y a du monde partout à pied, en voiture, à cheval ou bien sur un âne. Des petits vendeurs ambulants un peu partout. Ce n'est pas toujours évidant de conduire dans la ville. Nous venons donc d'arriver au Lesotho. La première chose que nous souhaitons est de prendre de l'essence même si il nous reste un demi-plein. Pour la simple et bonne que nous avons aucune idée si il est facile d'en trouver jusqu'à Semonkong. Finalement, nous trouvons assez facilement une station service, puis un employé commence à nous servir. Ce n'est pas la même ambiance qu'en Afrique du Sud. La caisse de la station est complétement blindée munie d'un tout petit trou permettant de faire transiter le cash. En plus de cela, il y a un policier armé d'un fusil à pompe. Il règne une certaine insécurité, aucune idée si c'est juste une impression ou la réalité.
Une fois le réservoir plein, nous prenons la route pour rejoindre notre petit village. Sur la route, nous croisons de nombreux cavaliers entourés de couvertures, de cagoules voir même de passe-montagne laissant aucune partie de la tête à l'air libre, juste deux trous pour les yeux. 
Lesotho
2018 Lesotho les bergers rentrent le bétail
Après avoir traversé la ville de Roma (et oui ! d'ailleurs il y a même la supérette du Vatican!), nous croisons plus aucune voiture même si la route est en exilent état. Toutefois, elle n'est pas entretenue et donc il n'est pas rare de voir des énormes pierres sur la route. Il faut également faire attention aux moutons, aux chèvres, aux vaches qui se promènent sur le bord de la route, sans oublier les nombreux cavaliers et les piétons. En effet, même si tu ne vois aucune maison sur plusieurs kilomètres, tu vas forcément croiser quelqu'un à pied ou à cheval.
Voiture :
Frontière Maseru - Semonkong 114km 2h30
Intérêts :
La route à travers les villages
Semonkong
Nuit 1 : Nous avons séjourné au Semonkong Lodge qui est situé dans la ville de Semonkong. C'est idéal de passer quelques nuits dans ce lieu et dormir dans des maisons faites de pierre et de chaume. De plus le restaurant est plus que correct avec un assez de choix. Pour se réchauffer le nuit, ils nous fournissent du bois ce qui nous permet de résister au froid. Le lodge se trouve tout au bout et en bas du village, il faut descendre une route de terre en très mauvaise état afin de s'y rendre.

Journée 2 : Promenade à cheval dans les Montagnes

Le Lesotho est connu pour ses chevaux, pas grands mais costaux permettant de se déplacer en pleine montagne sans le moindre problème. Se promener à cheval au sommet des plateaux voyant au loin des chevaux en libertés est incroyable ! Se retrouver loin de toutes civilisations, en pleine nature. C’était exactement ce que je voulais trouver lors de cette promenade à cheval. Je confirme que c'était au delà de mes attentes.
Lesotho les chutes Maletsunyane
2018 Les chutes Maletsunyane
Le but de cette promenade organisée par le lodge est de voir les fameuses chutes de Maletsunyane qui font une hauteur de 192m !! C'est juste incroyable ! D'ailleurs c'est le long de cette cascade que se trouve la plus grande descente en rappel du monde! Si tu es fan d'escalade, je te conseille de le faire. Personnellement je me suis contenté d'une promenade à cheval. Pour une première fois, marcher en pleine montagne, le long du précipice n'est pas vraiment rassurant mais je suis fière de l'avoir fait! Un autre moment fort de la promenade de 3 heures est l'arrivée à Semonkong à cheval. En effet, nous arrivons par la grande route commerçante du village où il n'y a pas de voitures, juste des piétons, d'autres cavaliers et quelques ânes. Pendant quelques minutes, j'ai eu l'impression d'être au Far West ! 

En début d'après midi, j'ai également participé avec des jeunes du villages à un pub Crawl, c'est à dire faire la tournée des 3 bars de la ville. Mais nous nous sommes déplacés sur le dos d'un âne. C'était une bonne expérience et un moyen de rentrer en contact avec les habitants. Nous avons joué au billard et pris quelques bières. D'ailleurs j'avais jamais vu des bières de se format là, il y avait seulement des bières de 660ml. Quand je dis qu'on rencontre les locaux, on croise même des stars. Nous avons croisé celui qui avait participé à Pékin exprès il y a 10 ans. Faire cette tournée des bars permettra aussi d'essayer les toilettes qui sont de simples petites cabanes en tôle.   
Intérêts :
Promenade à cheval
Les chutes de Maletsunyane
La tournée des bars sur âne
Semonkong
Nuit 2 : Nous avons séjourné au Semonkong Lodge

Journée 3 : Traverser le pays en voiture

Lesotho à cheval
2018 Lesotho à cheval
Cette journée est une journée voiture. il ne faut pas oublier de commander un pique-nique au lodge car il ne sera pas facile de trouver de quoi manger sur la route. Rouler sur les routes du Lesotho est  agréable mais pas vraiment de tout repos car il faut toujours se méfier des pierres sur la route et surtout des bergers avec leurs bétails. Avant le barrage, il faudra emprunter une route de pierre sur 60km et donc y passer 2 heures. En effet, la route se trouve dans un très mauvais état mais il faut la faire car le paysage est grandiose et traverser les villages est bien sympathique. Nous nous sommes quelques fois arrêtés afin de donner des bonbons aux enfants. C'était un peu comme dans les films avec les petits super souriants qui courent derrière la voiture, saluer les cavaliers et les autres habitants sur le bord de la route.

Lesotho Katse Dam Barrage
2018 Barrage Katse
Sur la route se trouve également le barrage Katse, il s'agit du barrage le plus grand de toute l'Afrique, d'une hauteur de 185m et d'une largeur 710m! Je peux dire qu'il est vraiment très impressionnant! Nous n'avons pas fait la visite guidée qui a lieu à 9h et à 14h car nous sommes arrivés plus tard. Toutefois, nous avons eu le droit d'accéder à une terrasse permettant d'avoir un très beau point de vue sur le barrage. Nous avons également vu quelques marmottes se réchauffant au soleil.
Voiture :
Semonkong - Motebong 340km dont 60km de chemin de terre 9h
Intérêts :
La route à travers les villages
Katse Dam
La route de terre à travers les villages
Nuit 3 : Nous avons séjourné au Motebong Lodge, il s'agit d'une sorte de camping avec de nombreux Bungalows très confortable. Il y a également un bon restaurant. D'ailleurs nous étions les seuls à manger et à prendre un petit déjeuné. C'est assez surprenant comme quoi les touristes n'ont pas encore envahit le Lesotho !


Journée 4 : Fin du séjour au Lesotho

Lesotho à cheval
2018 Lesotho à cheval
Direction l'Afrique du Sud, et pour cela nous allons devoir traverser quelques villes du Lesotho. Nous commençons par une route incroyablement belle au milieu des montagnes, le Mafika Lisiu ! C’était un grand plaisir de conduire sur cette route. Sauf le moment où tu te retrouves derrière un petit bus qui roule à 20km/h, je dis ça sans exagérer. Toutefois, ils roulent toujours avec beaucoup de courtoisies, ils te laissent dépasser sans problème et en se collant sur la gauche. Puis une fois arrivé en bas des montagnes, nous retrouvons la civilisation et des voitures. D'ailleurs j'ai passé 4 contrôles de polices espacés de quelques kilomètres des uns des autres. Les 3 premiers ont à peine regardé mes papiers puis m'ont laissé passer sans problème. Par contre ce n'était pas le cas du dernier barrage. En effet, le policier m'a demandé la somme de 500 LSL soit 28€ car je me suis arrêté devant lui et non au stop provisoire à 2 mètres de lui. De plus il y avait personne et il me regardait. Bref, il voulait juste de l'argent. C'est toujours dommage de croiser un policier corrompus qui abuse de son pouvoir. Surtout quand cela arrive juste avant de quitter le pays et que nous avons rencontré aucunes mauvaises ondes auparavant. 
Voiture :
Motebong - Frontière 110km 2h30
Intérêts :
Le Mafika Lisiu
Les barrages de la police ?

L'itinéraire de 4 jours au Lesotho


Trouver le vol le moins cher pour le Lesotho


Pour poursuivre l’aventure ensemble, je te propose de me suivre sur  Facebook et Instagram si ce n'est pas déjà fait. Par ailleurs, si tu connais d'autres bonnes adresses n'hésite pas à venir les partager en commentaire ou tout simplement raconter un souvenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire