Mon itinéraire de 10 jours en Jordanie

2018 Pétra
Fin Octobre/début Novembre 2018, j'ai passé 10 jours en Jordanie.  C'est vrai qu'à première vue l'emplacement du pays ne fait pas rêver. En effet, la Jordanie est entourée par la Syrie, la Palestine, l'Irak, l'Arabie Saoudite et l'Israël. Ce qui explique la forte présence militaire dans le pays. Le meilleur moyen de se déplacer dans ce pays est de louer une voiture (Pour louer une voiture). Même si c'est l'anarchie dans les villes et aucune règle n'existe, les routes routes sont de bonnes qualités. Comme toujours dans ce genre de pays, je te déconseille fortement de conduire la nuit. 
2018 Pétra
Au milieu d'un désert de pierres, j'ai pris un grand plaisir à rouler sur les autoroutes du désert. Mais nous ne sommes pas en Jordanie juste pour conduire. Nous allons surtout là bas pour découvrir la cité mythique de Pétra! Celle que nous avons tous vu dans Indiana Jones! Toutefois il y a d'autres sites très intéressants comme le désert de Wadi Rum ou bien la cité de Jerash ou encore se baigner dans la mer Morte. Je vais te raconter comment s'est déroulé mes dix jours en Jordanie.  


Il ne faut pas oublier qu'il faut un visa pour rentrer en Jordanie. Je te rassure de suite, il est très simple à l'obtenir. En effet, il suffit d'acheter en ligne le Jordan Pass. Celui-ci permet de visiter plusieurs sites de Jordanie "gratuitement" ainsi que l'entrée d'un jour ou deux ou bien 3 à Pétra. Le tarif comprend également les frais du visa. C'est donc le moyen le plus économique, sachant que l'entrée à Pétra est un des lieux les plus cher au monde. J'ai donc pris ce Jordan pass avec deux jours à Pétra.  
Quand Partir ? D'Avril à Octobre mais il fait très chaud en été (juillet/aoüt) surtout au niveau du désert et de la mer rouge. Par contre, c'est toujours la bonne période pour aller à la mer morte.
Combien de temps ? 10 Jours 
Budget ? 1000€ tout compris chacun pour un groupe 2 personnes

Journée 1 : Arrivée en Jordanie

Nous arrivons en fin d'après-midi en Jordanie, une personne nous attend pour nous ramener à l'agence de location de véhicules "Montécarlo" (Pour louer une voiture). Après avoir rempli les formalités habituelles, ils nous donnent une voiture dans la réserve, je veux dire par là sans essence. La première chose que nous devons faire est donc d'aller à la station d'à côté. Je trouve ça un peu limite. Ils précisent bien qu'ils ne remboursent pas la différence. Leur justification est la suivante : nous avons pas le temps de le faire en période de rush. Même si ils sont pas prises de tête pour les marques sur le véhicules, ils ne sont pas vraiment honnêtes. J'ai laissé un avis 4/5 sur Google sur leur agence. J'ai reçu peut de temps après un mail me proposant un geste commercial, c'est à dire me rembourser d'une journée de location. En contre partie, je devais transformer mon avis en 5/5 et les recommander sur TripAdvisor. Ce que j'ai fait mais je n'ai jamais reçu le moindre geste commercial et ils ne répondent plus aux mails.
Voiture :
Aéroport - Madaba : 20km 30min
Intérêt :
- Premier pas en Jordanie
- Découverte de la grande ville de Madaba
Nuit 1 : 
Nous avons dormi dans l'hôtel  Black Iris Hotel qui est tenu par une famille accueillante et qui fait tout pour aider. Il est même possible de manger un bon repas local sur place. Le soir de notre arrivée, nous avons également fêter l’anniversaire de la patronne et celui de son père.  Si tu cherches un bon hôtel confortable avec une ambiance familiale. C'est bien là qu'il faut se tourner.


Booking.com


Journée 2 : Mont Nebo Al-Karak

2018 Le panorama du mont Nebo
Juste à côté de Madaba se trouve le mont Nébo qui est un sommet de 817 mètres. Ce lieu est très connu pour abriter le sanctuaire de Moïse. C'est du haut de cette montagne que Moïse découvre la Terre promise. Niveau culture, ce lieu est très fort et important. Le panorama aussi est impressionnant puisque nous pouvons apercevoir la mer morte et des montagnes désertiques qui se terminent jamais. En effet, le paysage dans cette région est très désertique ce qui change de nos habitudes en Europe. Nous avons donc visité le Mont Nebo tôt le matin. En effet en cette période  d'Octobre/Novembre le jours se lève vers 6 heures et se couche à 17 heures. On vit donc le matin ! 
2018 Le Canyon sur la route pour Al-Karak
Nous prenons ensuite la route pour Al-Karak directement après le mont Nebo vers 10h30. Ce qui nous fait permet d'arriver à l'hôtel vers midi. 
Nous avons profité de l'après midi pour découvrir les ruines du château d'Al-Karak. Mais avant de commencer la visite, nous avons décidé de manger face au château. Des restaurants 100% touristiques qui te servent une petite portion pour un prix cher. Il faut dire qu'il n'y a pas vraiment le choix non plus. Toutefois, les serveurs passent leur temps à réserver une place de parking avec leur voiture pour les touristes. Au final, nous pouvons dire que nous payons le parking et le restaurant. Quand tu passes devant l'entrée de château, il y a une fenêtre avec marqué "Ticket". Il s'agit d'une fausse caisse! Même si il y a un petit vieux qui va te crier dessus pour payer. Il suffit de lui dire Jordan  Pass et il se calme. D'ailleurs, l'entrée est gratuite pour tout le monde avec ou sans Jordan Pass. Ce genre de chose est toléré en Jordanie même si la police est présente juste à côté. C'est tout de même incroyable. Pratiquement toutes les personnes qui travaillent dans le monde du tourisme essayent de prendre l'argent des touristes même si ce n'est pas honnête. Ça devient rapidement fatiguant. 
Il s'agit d'un  château fort datant du XII siècle et donc à l'époque des Croisade. Il n'y a pratiquement aucune information écrite et le panorama autour du château ne fait pas rêver. Ce n'est pas un incontournable mais juste une ville étape avant d'aller à Pétra.
Le soir nous avons mangé dans un kebab au centre de la ville, loin des touristes. Nous avons donc payé le vrai prix d'un kebab soit 1-2 Dinard. La seule fois du voyage où nous avons pas payé le prix touristes pour manger.
Voiture :
Madaba - Al-Karak : 114km 1h40min
Intérêt :
- Autoroute du Désert
- Le Mont Nebo
- Le château d'Al-Karak
Nuit 2 : 
Nous avons dormi dans l'hôtel Cairwan Hotel, je crois même qu'il s'agit du seul de la ville. Il est petit en possédant juste quelques chambres mais dispose de tout le confort nécessaire. Pour information, il faut reprendre la voiture pour se rendre au château.


Booking.com


Journée 3 : Pétra

Nous avons quitté très tôt Al Karak pour arriver avant 9h à Pétra. 
Pour en savoir plus sur Pétra, je t'invite à lire mon article sur cette cité perdue :
Visiter Pétra en 2 jours pendant ton séjour
Voiture :
Al-Krak - Pétra : 160km 2h30min
Intérêt :
- Pétra
Nuit 3 : 
Nous avons dormi dans le My Home Petra. Il s'agit d'un hôtel bien situé mais fournissant des chambres très petites et des salles de bains encore plus petites. Mais c'est largement suffisant pour se reposer après avoir passé la journée à marcher et grimper en plein soleil à Pétra.


Booking.com

Journée 4 : Pétra

Pour en savoir plus sur Pétra, je t'invite à lire mon article sur cette cité perdue :
Visiter Pétra en 2 jours pendant ton séjour
Intérêt :
- Pétra
Nuit 4 : 
Nous avons dormi une nouvelle fois dans le My Home Petra. Il te propose un petit pique-nique composé du célèbre fromage vache qui rit. En effet, ce petit fromage sera ton meilleur ami en Jordanie. Il est présent partout !


Booking.com

Journée 5 : Le désert de Wadi Rum

2018 Wadi Rum
Une nouvelle fois, départ tôt le matin pour arriver à 9h aux portes du désert. Pour rejoindre le désert, il faut prendre l'autoroute du désert. Il s'agit d'une voie très large. Une telle largeur peut accueillir 4 voies en Europe. Pour y circuler, il suffit de conduire au milieu, voire un peu à gauche afin d'éviter les véhicules lents. Lorsque tu traverses une sorte de ville, enfin quelques maisons sur le bord de la route. Il faut se méfier pour plusieurs raisons. Tu peux tomber sur un véhicule roulant en sens inverse, il est aussi possible de faire demi-tour sur l'autoroute à ce niveau et donc avoir un véhicule très lent face à toi sur le côté gauche. Il y a également des énormes dos-d'ânes qui vont te forcer à ralentir. Sans oublier que la police y est pratiquement toujours présente. J'ai même vu des dromadaires traverser l'autoroute tranquillement.  
Une fois devant le désert, il faudra payer une taxe avec ou sans le Jordan Pass. Puis te garer là où il y a toutes les voitures. Le plus difficile est de trouver ton guide avec le quel tu as réservé.
A partir de ce moment, tu es au rythme du désert, c'est à dire qu'il n'y a plus de programme, plus d'heure. C'est à toi de demander ce que tu veux faire et où tu veux aller.
Je t'invite à lire mon article sur le Wadi Rum :
Visiter le désert de Wadi Rum en 2 jours pendant ton séjour
Intérêt :
-Désert
Nuit 5 : 
Nous avons dormi en plein désert sous des épaisses couvertures. Il fait très froid la nuit mais avec les couvertures nous sentons rien.  Une expérience incroyable de dormir à la pleine étoile au milieu du désert.


Journée 6 : Le désert de Wadi Rum

Je te conseille fortement d'y rester deux nuits. En effet, le premier jour consiste à voir les lieux très trop touristiques du désert. Je pense à l'arc où il faut faire la queue pour y monter. Personnellement, je n'ai pas voulu faire la queue pour une photo avec une centaine de touristes grimpant partout.
Visiter le désert de Wadi Rum en 2 jours pendant ton séjour
Intérêt :
- Désert
Nuit 6 : 
Une autre nuit dans le désert. Chaque demi-journée, nous avons changé de groupe, de voiture ainsi que de guides.

Journée 7 : La mer rouge

2018 Le célèbre tank
Nous avons quitté le désert le matin vers 10 heures afin de rejoindre la mer rouge avant midi. En effet, c'est incroyable de trouver la mer en si peu de temps alors que nous étions en plein désert juste avant. Nous avons donc rejoins notre hôtel face à la plage. C'est un petit complexe avec piscine et restaurant. D'ailleurs nous avons plutôt bien mangé, poissons grillés, calamar pour pas trop cher. 
Nous avons loué une combinaison avec masque et tuba afin de découvrir le célèbre tank sous l'eau. Par contre, il ne faut pas compter sur l'accueil ou des conseils. Il faut insister lourdement pour avoir des précisions sur l’emplacement. La première personne a qui nous avons demandé, nous a juste répondu que le tank se trouve à gauche. Ce qui est bien trop vague pour se repérer. Nous demandons donc à une autre personne qui nous répond à gauche sur 700m. Nous savons donc que c'est à gauche un peu loin. Nous croisons le patron et donc nous en profitons pour lui demander. Celui-ci, nous donne des détails en face de la chaise des secouristes pas utilisées. C'était difficile d'avoir l'information mais nous avosn réussit à le trouver. En partant, nous croisons une fille en bikini qui pose la même question à la première personne que nous avions interrogé. Aussi surprenant qu'il soit, il l'a carrément accompagné jusqu'à la plage en lui donnant tous les détails... 
Il ne faut pas s'attendre à une très belle plage, c'est un peu à l'image des autres sites touristiques, rien n'est entretenu et tout est très sale. Toutefois l'eau est claire et plutôt propre. Comme je disais, nous avons fini par trouver ce tank même si ce n'est pas facile. Il faut suivre les groupes et espérer le trouver. Je voulais également voir l'avion et le bateau coulés mais ils se situent un peu loin de la rive. J'ai eu peur pour ma vie car c'est très dangereux, il y a de nombreux bateaux allant à toute vitesse. 
Voiture :
Wadi Rum - Mer Rouge : 63km 1h00
Intérêt :
- Snorkeling pour le voir le tank
- La mer rouge
Nuit 7 : 
Nous avons dormi dans le petit complexe Darna Divers Village, la chambre est grande ainsi que la salle de bain. Le tout est propre et bien agencé.  Idéal pour y passer la nuit. Le soir, nous avons mangé dans le restaurant/ hôtel d’à côté et celui-ci semblait tout aussi bien.


Booking.com


Journée 8 : La vallée de Dana

2018 La vallée de Dana
Nous quittons la mer rouge tôt le matin pour arriver avant midi dans la vallée de Dana. Cette vallée est aussi appelée la petite Pétra car il y a de nombreuses maisons construites à même la roche. Rien à voir avec Pétra mais c'est toujours impressionnant. Nous sommes donc arrivés le matin au camps. Pour ensuite découvrir la vallée avec un guide. Celui-ci ne parlait pas un mot anglais, seulement l'arabe. Ce qui n'a posé aucune problème pour se comprendre. Nous voyons que le tourisme n'est pas encore bien développé dans cette région. Toutefois, ce n'est pas plus mal car nous étions bien immergés. Il faut dire que nous étions complétement seul toute la journée dans la vallée. Nous avons donc parcouru la vallée tranquillement, nous avons préparé un petit plat appelé Gallaya chauffée par un petit feu réalisé sur place. Il s'agit d'un repas composé de tomates, de patates et d'oignons. De même que pour faire un thé en pleine montagne, rien de mieux que de le chauffer avec un petit feu. Nous avons également rencontré  ses amis bergers en bas de la vallée. C'était une très bonne journée.
Voiture :
La Mer rouge - La vallée de Dana : 180km 2h30min
Intérêt :
- Randonnée dans la vallée de Dana
- Dormir dans un camping en Jordanie
Nuit 8 : 
J'ai passé la nuit dans une sorte de camping avec des tentes et des petites maisons. Il s'agit du Al Nawatef Camp. En novembre, il fait froid la nuit donc nous sommes restés habillés pour dormir. C'est le confort minimum mais à l'intérieur des petites maisons. Par contre, le repas et le petit déjeuné sont de qualités.


Booking.com



Journée 9 : La Mer Morte

2018 La mer morte
Toujours dans notre habitude, nous partons tôt le matin afin d'arriver avant midi à la mer morte. La circulation en Jordanie est l'anarchie. Il n'est pas rare de voir une voiture doubler sur la voix d'arrêts d'urgence du sens opposé car il y a un camion roulant pas assez vite et un autre camion dans l'autre sens. Je ne sais pas si tu arrives à bien imaginer la scène mais je l'avais encore jamais vu.
Nous avons choisis de nous rendre sur une plage privée car nous voulions une douche afin de nous rincer correctement. Cette plage privée ressemble à un lieu complétement abandonné, certaines dalles de la piscine sont défaites, l'eau est crade. Je te parle même pas des toilettes complétement sales alors qu'il y a une personne juste devant qui est censé s'en occuper. La plage qui ressemble plus à un chantier qu'autre chose. Il y a juste des chaises en plastique au bord de l'eau. Le tout est à 25 Dinard l'entrée et il faut encore en rajouter si tu veux de la boue noire sur toi. La douche pour se rincer est juste un vulgaire filet d'eau. Au final, je pense que se rincer à la bouteille sur la plage publique revient au même.
Une fois dans l'eau, c'est une drôle de sensation de flotter de la sorte. C'est incroyable et un peu déstabilisant. Par contre, il faut faire attention de ne pas se mettre de l'eau dans les yeux. La moindre petite blessure se fait bien ressentir. L'eau est tellement salée qu'il y a même une bonne couche de sel au bord de l'eau.
Une fois notre petite expérience de la mer morte terminée. Nous reprenons la voiture pour se rendre à Madaba. 
Lors de notre séjour, nous avons été averti par d'autres touristes qu'il y a des enfants/ados qui attaquent les voitures entre la mer morte et Madaba. Nous décidons donc de prendre une route que les autres n'avaient pas emprunter. Manque de chance, un groupe de jeunes de 10-15 ans tentent de bloquer la route et nous lancent une énorme pierre avec beaucoup d'agressivité et de plaisir. Exactement comme nous avaient raconté les autres. C'est une chose qui arrive de plus en plus souvent depuis que le tourisme revient en Jordanie. Nous en avons parlé à l'hôtel et il nous a dit que les professeurs vont devoir éduquer les jeunes pour ne pas attaquer les voitures des touristes. Je tiens à préciser les professeurs et non les parents.     
Voiture :
La vallée de Dana - la Mer Morte : 145km 2h10min
LA Mer Morte  - Madaba 36km 45min
Intérêt :
- Se baigner dans la mer morte
Nuit 9 : 
De retour dans l'hôtel familiale Black Iris Hotel de Madaba où nous avons passé la première nuit.


Booking.com




Journée 10 : Les ruines de Jerash

Jordanie Jerash
2018 L’Amphithéâtre de Jerash
Pour le dernier jour, nous avons décidé de découvrir la ville antique de Jerash qui se trouve pas trop de Madaba. Pour s'y rendre, nous avons donc contourné la capitale. Ce qui veut dire qu'il y a beaucoup plus de circulations. Pour s'y rendre, il faut prendre la direction de la Syrie. C'est assez étrange de voir des indications pour une telle direction avec le contexte actuel. Plus nous allons dans le nord, plus la police est présente et armée. Ce qui est tout à fait normal. 
Pour rejoindre les ruines, nous devons traverser un petit marché pour touristes. La première chose que nous voyons est l'arc Hadrien construit en 129. Il est très bien conservé! Nous pouvons remercier le sable pour çà! En effet la ville en a été complétement recouverte ce qui a permis de protéger les bâtiments. C'est seulement en 1806 qu'elle a été redécouverte. Juste derrière cet arc se trouve un hippodrome pouvant accueillir 15000 personnes. C'est un plaisir de se promener au milieu des ruines et de contempler un théâtre très bien conservé ou bien imaginer la grandeur du forum avec ses nombreuses colonnes. Il ne faut pas oublier de voir le temple d'Artémis. Où une cuillère est placée sous une des colonnes. Lorsque cette colonne  bouge, nous pouvons voir la cuillère bougée également. C'est à dire que le colonne peut bouger sans tomber. Est-ce un procédé pour résister aux tremblements de terre ?  
Une fois la visite effectuée, nous avons décidé d'aller faire un tour à Amman. Nous sommes donc allé voir le théâtre romain tout aussi bien conservé que celui de Jerash. Par contre, se promener dans la ville aussi bien à pied qu'en voiture n'était pas du tout agréable. En effet, la ville est très sale et il n'y a rien d'aménagé pour les piétons. La circulation est pratiquement saturée  et anarchique. Toutefois, ça reste toujours moins pire que de conduire à Paris. Pour te donner une idée à quelle point la ville est sale, nous avons quand même vu un cheval mort en plein milieu d'un terrain vague rempli de détritus.
Nous avons donc décidé de retourner à Madaba. nous avons mangé dans le petit restaurant Jaw Zaman Restaurant and Caffè qui est plutôt bon mais bien trop cher selon moi. La vie est plutôt cher en Jordanie, il ne faut pas l'oublier. Il y a également le restaurant Bawabit Madaba Restaurant & Cafe qui dispose une belle terrasse sur le toit. D'ailleurs, nous y avons pris une bière. 
Nous avons quitté la Jordanie le lendemain matin. C'est ainsi que s'achève notre périple.
Voiture :
Madaba - Jerash : 70km 1h30
Jerash - Madaba : 70km 1h30
Intérêt :
- Les ruines de Jerash
Nuit 10 : 
Dernière nuit au Black Iris Hotel


Booking.com



Pour trouver le vol le moins cher, je t'invite à faire tes recherches sur le lien suivant   
Pour poursuivre l’aventure ensemble, je te propose de me suivre sur  Facebook et Instagram si ce n'est pas déjà fait. Par ailleurs, si tu connais d'autres bonnes adresses n'hésite pas à venir les partager en commentaire ou tout simplement raconter un souvenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire